Bulletin de l’Étude sur la santé Ontario, novembre 2018

Dans ce numéro :

 

Kelly McDonald, gestionnaire de programme à l’ÉSO, parle de l’avenir de l’Étude.

Comment travaillez-vous? Préparez-vous à nous le dire

Quels types d’emplois avez-vous occupés au fil des ans? Avez-vous fait du travail par quarts? Combien de temps dure le trajet pour vous rendre au travail?

L’ÉSO vous posera ces questions et d’autres dans son prochain questionnaire en ligne, qui sera disponible au printemps 2019.

Le questionnaire sur les antécédents de travail sera ouvert à l’ensemble des 225 000 participants à l’Étude. L’équipe de l’ÉSO travaille présentement à la sélection des questions en lien avec le travail qui intéressent le plus les chercheurs souhaitant explorer les liens entre ce que vous vivez dans votre vie professionnelle et les changements sur le plan de la santé ou les facteurs de risque de cancer ou de maladie chronique.

« Notre façon de travailler, l’endroit, le moment et la nature des tâches que nous effectuons évoluent rapidement », affirme Matthew Campbell, associé de recherche à l’ÉSO, qui travaille à la confection du questionnaire sur les antécédents de travail. « Notre environnement de travail a absolument un impact sur notre santé, et ce questionnaire recueillera des données extrêmement utiles pour les chercheurs. »

Voici un aperçu de ce que nous pourrions vous demander dans le questionnaire 2019 de l’ÉSO sur les antécédents de travail :

  • Les conditions de travail; dans quelle mesure le travail était-il physique?
  • Les exigences du poste et le niveau de contrôle que vous exercez sur la quantité de travail qui vous est confiée.
  • De quelle façon un emploi influe-t-il votre bien-être mental, social et émotionnel?
  • Dans quelle mesure le travail était-il satisfaisant et dans quelle mesure vous sentiez-vous appuyé/e dans votre rôle?
  • L’exposition à des produits chimiques ou à des dangers au travail et l’utilisation de matériel de protection.
  • Votre trajet; comment vous rendez-vous au travail et combien de temps cela prend-il?

Nous publierons d’autres mises à jour à propos du questionnaire en ligne sur les antécédents de travail. Vous pouvez vous préparer dès maintenant en vous assurant que nous avons vos coordonnées les plus récentes.

Autres recherches en cours

Vous pouvez consulter huit projets de recherche actuellement en cours qui utilisent des données anonymisées provenant, en partie, des participants à l’ÉSO. Ces recherches ont été entreprises dans le cadre du projet de Partenariat canadien Espoir pour demain, la plate-forme de recherche pancanadienne qui fournit des données provenant de cinq cohortes régionales (y compris des données recueillies auprès de 165 000 participants à l’ÉSO).

F.A.Q sur l’ÉSO : Comment mes échantillons sont-ils utilisés?

Melissa MooreSi vous êtes l’un des nombreux participants qui ont si généreusement donné de votre temps et fourni un échantillon de sang à l’Étude, vous aurez reçu et pris connaissance des résultats de l’analyse immédiate de votre échantillon, qui comprenait une analyse sanguine complète et une analyse de la glycémie.

Toutefois, cela ne représente qu’une fraction du potentiel de votre échantillon, car la plus grande partie des cinq tubes prélevés sont conservés de manière sécuritaire en vue de leur utilisation future par des chercheurs et des scientifiques du domaine de la santé.

Melissa Moore, chef de projet à l’ÉSO pour les opérations sur les échantillons biologiques, répond ici à vos questions sur les 41 000 échantillons de sang et les quelque 13 000 échantillons d’urine de l’Étude.

Q. Où se trouvent mes échantillons en ce moment?

  • Les échantillons recueillis dans le cadre de l’Étude sont conservés dans deux établissements sécurisés et distincts en Ontario. Le premier est notre établissement de « travail » principal et l’autre, dans notre établissement « miroir » ou secondaire. Au moment de la collecte, chaque échantillon a été divisé en parts égales. Lorsque vient le temps d’utiliser des échantillons à des fins de recherche, nous commençons par ceux de notre établissement de travail. Au fur et à mesure que ceux-ci seront utilisés au fil du temps dans divers projets de recherche, nous commencerons à fournir des échantillons provenant de l’établissement secondaire. Afin de protéger la confidentialité, les noms ne sont jamais divulgués aux chercheurs. Chaque échantillon se voit attribuer un code unique en remplacement de votre nom ou de tout autre renseignement d’identification visible.

Q. L’ÉSO se poursuivra pendant très longtemps – comment mes échantillons sont-ils conservés?

  • Biosample StorageLes échantillons biologiques, tels que le sang et l’urine, sont congelés dans des vapeurs d’azote liquide à une température d’environ -180°C ou plus froide. Tout extrait d’ADN d’un échantillon de sang est conservé à -80°C ou plus froid. La conservation des échantillons à ces températures permet les préserver pour des projets de recherche s’étendant sur toute une vie et au-delà.

Q. Comment mes échantillons seront-ils utilisés et quels genres de tests pourraient être effectués avec eux?

  • Les échantillons seront utilisés pour la recherche sur les biomarqueurs (indicateurs de maladie), les métabolites (petites molécules présentes dans le sang, comme les acides aminés, les sucres ou les graisses), l’exposition à des substances environnementales ou toxiques, etc. En outre, votre ADN pourra être utilisé pour la recherche en génétique et en génomique. Unsure of the difference? À mesure que la technologie évolue, d’autres tests encore non découverts pourront également être effectués. Encore une fois, votre vie privée est protégée par la dépersonnalisation de votre échantillon avant qu’il ne parvienne à un chercheur.

Q. Dans quelles études les chercheurs utilisent-ils mes échantillons?

  • Les échantillons biologiques sont extrêmement utiles aux chercheurs intéressés par de nombreux aspects de notre santé. À l’heure actuelle, les chercheurs utilisent des échantillons dans le cadre de programmes de détection précoce du cancer et d’études sur l’évolution précoce des tumeurs. Des études comme Consortium canadien de recherche en santé environnementale en milieu urbain (CANUE) utilisent des échantillons biologiques et des données de l’ÉSO pour examiner les liens entre l’exposition à l’environnement et le processus de vieillissement. D’autres chercheurs, dont notre directeur scientifique, le Dr Philip Awadalla, aexplorent le rôle que nos gènes et notre milieu jouent dans le développement du « syndrome métabolique », un ensemble d’affections comprenant l’hypertension, l’obésité, l’hyperglycémie et d’autres facteurs, qui, ensemble, augmentent considérablement le risque de cancer et de maladies chroniques comme le diabète, la maladie cardiaque et l’accident vasculaire cérébral.

Q. Combien de fois mes échantillons pourront-ils être utilisés dans le futur? Allez-vous en « manquer »?

  • Avant d’être congelés, les échantillons de sang ont été divisés en 20 plus petits tubes appelés « aliquotes ». Les aliquotes peuvent elles-mêmes être utilisées pour effectuer de multiples tests. Cela signifie que l’échantillon de chaque participant peut potentiellement servir plusieurs fois pour répondre à un large éventail de questions de recherche. De plus, une partie de tous les échantillons biologiques est sauvegardée comme échantillon « héritage ». Si une découverte scientifique majeure survient dans l’avenir, nous voulons disposer de ces échantillons de réserve originaux pour approfondir cette découverte.

Qu’est-ce qui vous a amené/e à participer à l’ÉSO?

Nous aimons entendre ce qui vous a amené/e à participer à l’Étude sur la santé Ontario. Voici ce que John, de Toronto, avait à dire :

« Mes filles jumelles sont nées en 1982, à Hamilton, en Ontario... 11 semaines avant terme. Les deux avaient un poids à la naissance d’environ 2,5 lbs. Elles avaient 50 % de chances de survivre et, dans ce 50 %, elles risquaient d’avoir un handicap permanent. Le McMaster Medical Centre nous a demandé si nous permettions que nos filles participent à un projet de recherche, et nous avons accepté.

Pourquoi? Parce qu’elles ont survécu toutes les deux à ce moment-là en grande partie grâce à d’autres qui, avant nous, avaient accepté de participer à des recherches. Cela a permis d’améliorer les traitements, les méthodes, la formation et, en définitive, la survie de nos bébés « prématurées ».

Aujourd’hui, l’une est médecin et l’autre, chimiste de l’environnement.

Nous avons souvent dit aux autres que ce n’était pas de la chance, mais que nous avions eu la chance de pouvoir bénéficier de ceux et celles qui avaient appuyé la recherche scientifique.

Poursuivez votre bon travail! »

Vous souhaitez faire part de la raison pour laquelle vous avez joint l’ÉSO? Nous aimerions la connaître. Écrivez-nous à communications@ontariohealthstudy.ca en indiquant « Rétroaction à l’ÉSO » dans la ligne objet.


Vos coordonnées ont-elles changé?

Restez en contact! Votre adresse électronique, votre adresse personnelle ou votre numéro de téléphone ont-ils changé? Faites-nous le savoir afin que nous puissions vous envoyer les questionnaires de suivi et les invitations à participer à d’autres études, et vous faire part de nos dernières nouvelles. Même si vous avez déménagé à l’extérieur de l’Ontario ou du Canada, vous êtes toujours un participant actif!

Garder le contact avec les participants est important pour le succès de l’Étude; sans votre implication, il n’y aurait pas d’ÉSO. Votre participation à l’Étude apporte de précieux renseignements à l’appui de la recherche sur le cancer et les maladies chroniques.

Chaque année, plusieurs des quelque 225 000 participants à l’Étude déménagent, et il est difficile de nous assurer que nous disposons des dernières coordonnées de chacun/e d’entre vous. L’ÉSO travaillera avec le service national de transfert de données sur les changements d’adresse de Postes Canada pour s’assurer que nous avons votre plus récente adresse postale. Si vous avez accepté que l’équipe de l’ÉSO communique avec vous ultérieurement et que vous avez une nouvelle adresse postale, nous vous contacterons pour confirmer que nous utilisons votre adresse la plus récente.

Certain/es d’entre vous ont peut-être reçu un appel téléphonique leur indiquant que leur date de naissance ne figurait pas dans leur compte. Si c’est le cas, veuillez ajouter la date de naissance à votre compte, car les chercheurs doivent tenir compte de l’âge au même titre que divers troubles de santé.

Les façons de mettre à jour vos coordonnées :

  1. Ouvrez une session dans votre compte de l’ÉSO :
    • Ouvrez une session dans votre compte.
    • Cliquez sur « Mon profil », puis cliquez sur « renseignements personnels ».
    • Apportez les modifications nécessaires et cliquez sur « Appliquer » au bas de la page.

  2. Par courriel : SEnvoyez vos nouvelles coordonnées à info@ontariohealthstudy.ca

  3. Par téléphone : Appelez-nous au 1-866-606-0686 du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.